Quels sont les différents modes de culture du cannabis CBD ?

Quels sont les différents modes de culture du cannabis CBD ?

Le cannabis apte à la consommation est réglementé de la culture jusqu’à la consommation. L’intérêt de ce sujet concerne les modes de culture adaptés à cette plante. Globalement, il existe trois méthodes de culture du cannabis CBD. Cependant, chacune d’elle possède des avantages et des inconvénients. Voici donc toutes les informations essentielles pour la culture du cannabis CBD.

La méthode de l’outdoor

La technique de l’outdoor consiste en la culture du cannabis CBD à l’extérieur. Encore appelée culture en extérieur, cette méthode est la plus ancienne qui existe. Le rendement de ce type de culture dépend de plusieurs facteurs : sol, climat, quantité d’insectes. Bien que cette technique ne permette pas d’obtenir une bonne qualité de fleurs CBD, elle protège ses effets et ses arômes. Grâce à l’apport de la nature, les fleurs CBD ont un meilleur impact sur les consommateurs.

Points positifs

Le premier avantage de ce mode de culture est son aspect écologique. Les plantes profitent de tous les atouts de la nature. Il s’agit entre autres de :

  • arrosage naturel grâce à la pluie ;
  • les rayons UV du soleil ;
  • les apports nutritionnels du sol ;
  • l’aération du vent…

Tous ces paramètres de la culture outdoor vous permettront de faire des économies contrairement à d’autres méthodes. En effet, grâce à l’appui de la nature, vous n’aurez pas à dépenser de l’argent pour l’irrigation par exemple. En tenant compte du fait que cette méthode nécessite une grande quantité d’eau, vous trouverez avantageux de vous faire assister par la nature. D’ailleurs, vous obtiendrez une importante récolte en utilisant cette technique.

Points négatifs

La culture du cannabis en extérieur est rentable, mais elle comporte un risque important. L’exposition des plantes à la nature vous oblige à subir les aléas climatiques. Autrement dit, vous n’avez pas le contrôle sur les facteurs naturels qui permettront à votre plantation de grandir. Il en est de même pour les animaux ravageurs, notamment les insectes.

La méthode de l’indoor

La technique de la culture en intérieur est celle qui vous permet d’avoir vos plantes à l’abri. En effet, elle consiste au montage d’une aire de production dans un bâtiment. Le lieu de culture varie en fonction de l’espace disponible. Ainsi, il peut s’agir du garage, de la remise ou encore d’une cabane fabriquée à cet effet.

Évidemment, ce type de culture requiert la possession d’un équipement adapté. Il faut surtout que les outils à utiliser soient de bonne qualité. Cette condition vous permettra d’avoir une bonne qualité de chanvre CBD. Vous aurez la possibilité de cultiver diverses variétés de fleurs CBD. Néanmoins, assurez-vous d’abord de leur légalité.

Points positifs

La culture en « indoor » vous offre la possibilité d’avoir une mainmise sur les différents facteurs de production. Vous pouvez donc influer directement sur la qualité, donc les effets à ressentir lors de la consommation. En ayant cette maîtrise, vous êtes certain du type de cannabis produit. Par ailleurs, vous pourrez obtenir une qualité bien supérieure en aménageant l’espace adéquatement. Pour le faire, vous avez besoin d’une lumière artificielle, du pH, d’un bon apport en C02, de nutriments, d’une bonne température et surtout de l’humidité (au taux propice).

Points négatifs

La culture de chanvre CBD en intérieur ne signifie pas que les plantes sont hors de danger. Bien que les plantes soient dans un endroit clos, elles sont la proie des insectes tels que les acariens et les pucerons. Il faut également ajouter le fait que les fleurs CBD ne profiteront d’aucun élément provenant de la nature. Ce fait pose le problème du respect du principe écologique.

La plus grande limite de cette méthode est le gros budget qui précède une telle campagne. Il vous faut un investissement considérable pour avoir une récolte de bonne qualité. Par conséquent, le prix de vente des plantes obtenues en « indoor » est élevé.

La méthode du Greenhouse

Cette technique combine à la fois les qualités des cultures indoor et outdoor. Elle s’utilise dans la serre d’où son appellation de culture sous serre. En matière de budget, elle dépasse le coût de production en extérieur, mais n’atteint pas celui en intérieur. Aussi, les plantes pourront obtenir la lumière du soleil propice à leur développement sans pour autant subir les ravages extérieurs. Sachez également que vous pourrez installer des lumières artificielles pour une optimisation qualitative du cannabis CBD.

En somme, vous avez trois possibilités pour produire votre cannabis. Choisissez donc celle qui vous semble la plus idéale.